Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 23:19
Le samedi 7 mars, nous aurons l'occasion de voir ou de revoir un film de Judith Du Pasquier intitulé "Nos inquiétudes". Il sera projeté au théâtre de l'Ancre à Charleroi dans le cadre de notre cycle "la psychanalyse aujourd'hui". Philippe Stasse, psychanalyste à Namur et membre de l'Ecole de la cause freudienne, viendra animer avec nous un débat autour de ce film et des questions sur ce qu'est devenue la psychanalyse aujourd'hui.

Depuis l'invention freudienne à l'entrée du XXème siècle, la civilisation occidentale a beaucoup changé, son malaise a pris d'autres formes et les symptômes des individus se sont également transformés. Aujourd'hui ce n'est plus l'inhibition qui est à l'avant-plan mais l'excès, les addictions, les dépendances. Aujourd'hui nous ne sommes plus malades de la censure, des interdits mais nous sommes égarés, perdus, déboussolés dans une société de consommation qui nous indique notre accès au bonheur vers un toujours plus. Nous sommes passés du discours du maître au discours capitaliste comme le développe brillamment Jean-Claude Encalado dans un texte qu'il nous a autorisé à diffuser sur le blog de cripsa. Alors aujourd'hui quelles sont les applications que la psychanalyse peut encore prendre dans ce nouveau contexte ? Joseph Rossetto le 23 novembre dernier est venu nous parler du travail mis en place dans le Collège Pierre Sémard de Bobigny (en banlieue parisienne) où il a été Principal pendant sept années. Un film "Quel classe, ma classe!" a été projeté et Joseph Rossetto nous a exposé avec enthousiasme la position qu'il avait choisie d'adopter et de soutenir dans son école avec l'aide d'un collègue psychanalyste, Philippe Lacadée, venant animer régulièrement des conversations avec les enseignants. Cette expérience inédite de soutien d'un désir qui ouvre l'accueil du plus particulier de chaque enfant est la démonstration d'une forme d'application de discours de la psychanalyse en acte. Démonstration passionnante et joyeuse.

Cette fois, c'est avec le témoignage de trois analysants dans cet autre film que l'on pourra découvrir ce que la psychanalyse a pu apporter à ses sujets contemporains en souffrance. Et grâce au débat, chacun pourra poser ses questions sur ce qu'est effectivement la pratique de la psychanalyse aujourd'hui au-delà des clichés réducteurs véhiculés par les médias. Nous pourrons aussi débattre des raisons pour lesquelles nous pensons et nous soutenons que la psychanalyse aujourd'hui est encore la meilleure réponse au malaise et aux différentes souffrances que les humains du XXIème siècle transportent.

La psychanalyse, comme l'amour et particulièrement comme amour retenu, non réalisé, qui ne se noie pas dans l'illusion de la passion, permettra aux sujets hypermodernes, sujets solitaires, de faire médiation entre les uns-tout-seuls. C'est la thèse qu'avance Jacques-Alain Miller dans une intervention faite à Commendatuba au Brésil en 2004, parue dans Mental n°15 et intitulée "Une fantaisie".

A écouter aussi sur le site www.causefreudienne.org dans la rubrique "Réponses à vos questions", une intervention orale d'Eric Laurent, réponse à la question "Pourquoi Lacan aujourd'hui?"

Katty Langelez
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents