Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 22:58

Lacan lecteur de Gide" de Ph. Hellebois présenté en "Hors d'oeuvre" par Anne Debecker

par Antenne Clinique de Mons, jeudi 21 juin 2012, 11:49 · 

"Lacan lecteur de Gide", de Philippe Hellebois
Le livre : en format de poche, il se glisse dans un sac à main et peut se lire aussi dans les transports en commun. La couverture fond noir, lettrages blancs et rouges est un montage graphique composé de phrases, de mots superposés. Il est esthétiquement sobre et accrocheur.

 

 

Alors que le contenu est sérieux puisqu’il parle de l’amour, des femmes, de la mort, du désir (jouissance ou volupté), de la séparation radicale de l’amour et de la jouissance, l’écriture est légère, aérienne et pour reprendre le mot de Jacques-Alain Miller dans la préface, Philippe Hellebois donne envie de danser avec lui. C’est avec regrets que la musique s’arrête puisque ce livre une fois en main ne se lâche plus qu’une fois terminé : « Le style est le signe de quelqu’un. »

 

Pas besoin d’avoir lu toute l’œuvre de Gide pour suivre l’auteur. Il reprend de larges extraits de son œuvre. De même que pour étayer ce travail, il prend appui (entre autres) sur l’écrit de Jacques Lacan « Jeunesse de Gide ou la lettre et le désir » et celui de J-A Miller « Sur le Gide de Lacan » dans la Cause freudienne n° 25.

 

Il faut également signaler pour qui veut approfondir le sujet que la bibliographie est largement fournie. Il est cité non seulement les œuvres de Gide, mais aussi la correspondance, des témoignages contemporains, des études critiques et la psychanalyse.

 

Ce livre est un tableau impressionniste qui touche à touche se construit sous nos yeux

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents